solaire

Les faiblesses d’une toiture-terrasse, les contraintes et les solutions

La toiture-terrasse est un toit plat qui peut être non accessible. Ou à l’inverse, recevoir d’autres types de maçonneries (jardin et fontaines), du mobilier ou même des véhicules, lorsqu’il s’agit d’une toiture aménagée en parking. On parle alors de toiture accessible. L’une ou l’autre de ces deux types de toiture-terrasse présente ses faiblesses, et ce, par rapport à la toiture en pente. Découvrons-les, ainsi que les contraintes et les solutions.

Drainage des eaux de pluie et étanchéité

Le toit plat en réalité n’est pas à 100% horizontal : il se distingue de la toiture en pente par sa très faible inclinaison qui permet le drainage des eaux de pluie. Les principales faiblesses du toit plat sont donc en partie le drainage et l’étanchéité. C’est pourquoi, il convient de porter une attention particulière sur les travaux d’entretien et de réparation au besoin : détection des points de fuite, traitement adéquat (pose d’une enveloppe étanche). Sans oublier d’y intégrer les travaux d’isolation thermique obligatoires.

Autre contrainte : obligation de pose de matériaux solides pour la toiture accessible

Si la toiture-terrasse est accessible, il convient d’opter pour des matériaux solides et pour une technique de pose soigneusement étudiée. En effet, elle est amenée à supporter des poids relativement importants. Le tout en tenant compte aussi bien de la fonctionnalité que de l’esthétique.

L’isolation et l’étanchéité doivent alors être solidement mis en place. L’étanchéité afin d’éviter l’infiltration d’eau et d’humidité et l’isolation pour la conservation optimale des performances thermiques du bâti.

En ce qui concerne l’isolation, il est possible de choisir entre deux options. Soit la toiture chaude, soit la toiture classique. Celles-ci se différencient par l’ordre de pose des matériaux isolants : de l’intérieur ou de l’extérieur.

Obtenir des conseils ainsi qu’un devis gratuit en étanchéité en toiture terrasse

Quant à l’étanchéité, rappelons qu’elle est optimisée en combinant à la fois étanchéité à l’eau et étanchéité à l’air. Cette dernière se traduit par une ventilation spécialement mise en place : la ventilation mécanique.